Total rachète deux centrales à gaz

Cette multinationale connue dans le domaine des énergies fossiles continue à se diversifier.

Elle se renforce dans le domaine de l’électricité

Le groupe pétrolier et gazier Total a annoncé jeudi le rachat de deux centrales à gaz en France afin de se renforcer dans la production d’électricité.

Total a signé un accord avec KKR-Energas pour acquérir ses deux centrales à cycle combiné au gaz naturel dans le Nord et l’Est de la France, d’une capacité d’environ 825 mégawatt (MW), a-t-il indiqué dans un communiqué. Le montant de la transaction n’a pas été précisé.

Les deux centrales, situées à Toul (Meurthe-et-Moselle) et Pont-sur-Sambre (Nord) avaient été vendues par l’autrichien Verbund au fonds américain KKR en 2014.

Total possède déjà des capacités de production électrique via le rachat récent de Direct Energie. Ce dernier possède deux centrales de 400 MW chacune en France et en Belgique et prévoit d’en construire une autre de même capacité en Bretagne.

« Cette acquisition permet à Total de poursuivre son intégration sur la chaine de valeur du gaz et de l’électricité, de la production à la commercialisation », a expliqué dans un communiqué Philippe Sauquet, directeur général de la branche « Gas, Renewables & Power » de Total.

Total pourra générer plus du tiers de la consommation de ses clients particuliers et professionnels, a-t-il souligné.

afp