Julien Moulin continue à embrouiller

Il faut rappeler que JM est président de FDE (la Française De l’Energie) depuis 2009.

Dans la vidéo-interview, il continue à embrouiller les choses.

« Julien Moulin … revient sur les perspectives boursières de son groupe, mais aussi sur sa capacité à utiliser le gaz issu des charbons et des mines pour produire, en circuit court, un gaz réputé « propre« , de bonne qualité et moins cher.

 « un gaz réputé « propre » : c’est nous  qui l’avons mis en caractère gras. Nous pensons que « gaz … propre » est un oxymore !

… Et JM est toujours aussi confiant dans la validité de ses permis.

 Il va vendre du gaz extrait à Total !

 Très instructif !

 Sur le site boursorama.com, en date du 17 octobre 2017: «  »Ce que nous proposons c’est l’opposé du gaz de schiste ! « , selon Julien Moulin, PDG de La Française de l’Énergie » :

9 minutes d’interview

http://www.boursorama.com/actualites/ce-que-nous-proposons-c-est-l-oppose-du-gaz-de-schiste-selon-julien-moulin-pdg-de-la-francaise-de-l-energie-c75ce30db0b7551fac03e568a8c26ab4

Une information sur le cours de l’action qui continue à monter : 21,39 € (+ 1,23%). Il va bientôt atteindre son niveau de départ ! Qui achète ?

Rappel : le gaz de mine est un hydrocarbure qui, dans la conversion en électricité, dégagera notamment des gaz à effet de serre. Il n’y a donc pas production d’électricité verte. Bien entendu, il est nécessaire de récupérer ce gaz de mine qui pourrait polluer l’atmosphère.

A noter aussi ceci :

Total veut vampiriser EDF et GDF en vendant 10% moins cher que le tarif réglementé et en vendant de l’énergie soit disant verte.

Total a racheté Lampiris, fournisseur d’électricité verte et de gaz moins cher, d’origine belge, mais implanté en France ; maintenant Lampiris a été rebaptisé Total Spring. Les consommateurs de gaz chez l’ex-Lampiris ont du souci à se faire : ils financent Total !

********               ************

Lampiris devient Total Spring

Le groupe pétrolier Total s’affiche à visage découvert comme fournisseur d’énergie avec Total Spring, le nouveau nom de l’opérateur Lampiris, racheté il y a un an. Il annonce vouloir conquérir des millions de clients sous cette bannière. Mais son « offre inédite » mérite un décryptage.

Total part à la conquête du marché des particuliers français sous son nom propre, avec « du gaz naturel et de l’électricité verte 10 % moins chers », claironne la publicité. Mais en réalité, la conquête a déjà commencé. C’était il y a plus d’un an, lorsque le groupe pétrolier a racheté Lampiris, le fournisseur belge de gaz et d’électricité qui s’est fait un nom et une clientèle en France avec des prix très compétitifs sur le gaz et en remportant régulièrement les enchères inversées organisées par l’UFC-Que Choisir en proposant les tarifs les plus bas. Les souscripteurs ont même eu droit à -17 % sur le prix du kWh gaz et à -23 % sur le prix du kWh électrique l’an dernier, un tarif privilégié dont ils bénéficient pour encore quelques semaines dans le cadre de l’opération Énergie moins chère ensemble.

Si la publicité de Total Spring annonce actuellement -10 %, il s’agit en réalité de ses offres promotionnelles de lancement, elles passeront ensuite à -5 %. Total Spring sera alors nettement distancé par les offres de marché les plus compétitives.

Comparez les tarifs

Retrouvez les offres de tous les fournisseurs d’énergie, y compris les nouvelles offres de Total Spring, et tous nos avis à leur sujet, sur nos comparateurs gaz et électricité.

Inutile d’aller sur notre comparateur énergie si vous avez participé à l’opération Énergie moins chère ensemble. La proposition de souscription qui va bientôt vous être faite vous donnera droit à des économies sans aucun équivalent sur le marché de l’électricité et à des prix fixes garantis sur 2 ans tant pour le gaz que l’électricité, le tout assorti de contrats très protecteurs.

************                  ***************

Comment quitter Lampiris ?

« La société Lampiris avait remporté les appels d’offres de l’UFC-Que Choisir l’an dernier grâce à des prix cassés à la fois sur le gaz (-17 %) et sur l’électricité (-23 %). Devenue Total Spring il y a quelques jours, la nouvelle entité envoie des mails péremptoires aux clients qui avaient souscrit. Ne vous laissez pas impressionner !

  « Vous êtes client de l’offre gaz Total Spring depuis près d’un an. Votre contrat sera renouvelé le mois prochain (novembre) pour une nouvelle période d’un an. Vous trouverez en pièce jointe la grille tarifaire reprenant le prix qui vous est applicable pour cette nouvelle période, selon les dispositions de votre contrat. » C’est en ces termes péremptoires que les mails déferlent depuis quelques jours sur les smartphones et les ordinateurs de la centaine de milliers de consommateurs, abonnés à Que Choisir ou pas, qui sont devenus ou restés clients de Lampiris l’an dernier dans le cadre de l’opération « Énergie moins chère ensemble » organisée par l’UFC-Que Choisir.

Vous êtes nombreux à nous transférer ce mail qui vous laisse perplexe et  à nous demander que faire. Notre réponse est claire et nette : ne vous laissez pas impressionner par Total Spring.

Ce mail de Total oublie en effet de vous rappeler vos droits et ça n’a rien d’innocent. En effet, lorsqu’il s’agit d’engranger de nouveaux clients, il en fait au contraire la publicité : « Chez Total Spring il n’y a pas d’engagement de durée, pas de frais de souscription ni de frais de résiliation », annonce fièrement le site. Le fait que ce ne soit pas rappelé dans le mail envoyé aux abonnés de Lampiris engrangés l’an dernier via « Énergie moins chère ensemble » ne doit rien au hasard. Total espère sans doute en garder une partie en ne leur précisant pas qu’ils peuvent partir à tout moment sans frais.

Car en réalité, ce que promet Total Spring à ses éventuels nouveaux clients n’a strictement rien d’un cadeau. C’est juste le respect de la réglementation très spécifique qui s’impose à tous les fournisseurs d’énergie !

Vous pouvez quitter Total Spring à tout moment sans frais

  • Le marché de l’énergie répond à des règles dérogatoires tout à fait spécifiques en matière de contrats. La durée du contrat engage le fournisseur, en revanche elle n’engage pas du tout le client.
  • Cette réglementation spécifique aux contrats de fourniture de gaz et d’électricité interdit les frais de souscription et de résiliation.
  • Changer de fournisseur d’énergie est donc gratuit et peut se faire à tout moment.
  • Les consommateurs inscrits à la campagne « Énergie moins chère ensemble » de 2017 recevront d’ici fin octobre leur offre personnalisée, qu’ils seront libres d’accepter ou non.

Quechoisir.org