Gaz pas les houilles à ADELANGE (Moselle)

Samedi 26 et dimanche 27 août 2017

Les collectifs « STOP gaz de couche 57 »

et « Les Ingazables » vous proposent :

Des stands d’information,

des ateliers d’auto-formation,

et bien plus encore ….

Camping à partir du vendredi 25 août au soir

Concert samedi 26 août, à partir de 19 h

Cantine à prix libre …

Le gaz de couche, cousin du gaz de schiste, risque d’être exploité massivement en France dans les années à venir. EGL –récemment renommée « La Française De l’Energie »- projette de forer 240 puits en Lorraine, puis 180 dans le nord de la France. Cette société possède également des concessions en Belgique et envisage d’exploiter en Sarre (Allemagne).

Malgré l’opposition des conseils municipaux et de la population, le conseil régional du Grand-Est vient d’accorder une subvention de 1.75 millions d’euros à cette société pour la recherche d’une énergie fossile.
Aux Etats-Unis, 10% des forages sont des puits d’extraction de gaz de couche. C’est ce même gaz qui est exploité en Australie par la « société-mère » de La Française de l’Energie. Malgré les conséquences environnementales de cette exploitation, la société profite de la confusion avec le gaz de min –le grisou- pour imposer ce projet.
Dans le forage de Lachambre (57) qui est en cours depuis le début de l’année, plus de 8 000 000  de m3 d’eau potable et 204 000 litres de gazole ont été gaspillés. Des tonnes de produits chimiques ont été injectées dans le sol, dans l’espoir de trouver du gaz qui sera transformé en électricité –dans une centrale qui a un rendement inférieur à 50 %.
Pour plus d’infos : stop-gdc57@riseup.net