Cop 21

GAZ en COUCHE de charbon

30 novembre

Après Arras, après Lille, après Versailles, après Paris

 

 

Pour en savoir beaucoup plus sur ce qui s'est passé les 27, 28 et 29 novembre à Versailles, Paris, Arras et Paris.

Lire le document joint : Actions-Climat

Après les "évènements" de Paris, le 29 novembre

Un communiqué a été signé par des collectifs opposés à l'exploitation du gaz de schiste et de couche.

 

Le 28 novembre à Arras

rassemblement citoyen avec de nombreuses associations et collectifs

dans le cadre de la coalition Climat 21

le programme a été modifié à cause du prétexte de l'"état d'urgence"

 

Le sujet déclencheur de cette mobilisation centrée sur Arras est la problématique des forages (recherche /exploitation) de Gaz de couche dans de nombreux territoires autour d'Arras.

 

10h au pied du beffroi

- formation d'un grand cercle au centre duquel il y aura un chevalet (représentant un puits de Forage de Gaz avec une pancarte)

- distribution de tracts aux passants

 

ensuite, nous partons vers le lieu de la plantation

pas de cortège, déplacement sur les trottoirs

 

 

Le collectif Arrageois de la Marche pour le Climat

 

25 novembre

Argumentaire avant la COP 21

 

les thèmes abordés dans la pièce jointe sont les suivants :

 

Anthropocène ou le naufrage du progrès

Les thèmes abordés dans ce document que vous pourrez lire en détail en pièce jointe :

Le gaz à effet de serre (GES)

La montée des températures

Elévation des océans

Augmentation des précipitations et des périodes de sécheresse

Acidification des océans

Extraction des énergies fossiles

Etat de l’agriculture

Libre-échange et mondialisation

Impacts sanitaires de la crise climatique

Impacts sur la biodiversité

Impact sur les populations

Qu’est-ce que la COP ? Que nous réserve la COP 21 ?

On n’attend rien de la COP 21. On attend beaucoup du moment de la COP 21

Que faire ?

…La croissance –et la consommation- n’est pas la solution, c’est le problème.

Si on continue sur le rythme actuel, si on ne change pas radicalement, il est à craindre que l’humanité disparaitra. Certains rajoutent : « bon débarras ».

 

Pour lire le document complet : argumentaire

19 octobre

Le texte de la COP 21 n'est pas à la hauteur du danger climatique

 

 

La négociation sur le climat reprend à Bonn ce lundi 19 octobre. Mais le texte dont discutent les Etats est vide d’engagements et n’est pas à la mesure du défi climatique.

Si rien ne bouge fortement, une seule voie est possible : « Rejeter clairement ce texte parce qu’il n’est pas à la hauteur des enjeux. »

Un crime climatique est en train de se dérouler, sous nos yeux, dans le cadre des négociations de l’ONU sur le changement climatique, qui reprennent ce lundi à Bonn (Allemagne), pour une dernière session intermédiaire. À moins de cinquante jours de la COP21 (30 nov. - 11 déc.), les négociateurs vont dire s’ils acceptent le texte récemment rendu public (disponible ici) comme une base de discussion. Ce nouveau texte, réduit à une vingtaine de pages, a été salué comme un texte « plus court, plus lisible » qui « permettra de faire avancer les négociations ».

Cela reste à démontrer. Regardons de plus près.

À l’ONU, on négocie le contenant. Pas le contenu

Tout d’abord, aussi incroyable que cela puisse paraître, il ne sera pas question à Paris de négocier les objectifs de réduction d’émission que les États sont invités à rendre publics avant la COP21. Ces objectifs, qui concernent la période post-2020 et qui sont volontaires et non contraignants, et aujourd’hui largement insuffisants, ne seront pas revus à la hausse sous l’effet des négociations. Les objectifs annoncés conduisent à un réchauffement climatique d’environ 3 °C d’ici la fin du siècle. Il semblerait logique que l’écart entre le réel et le souhaitable – 2°C maximum ou mieux 1,5 °C – fasse l’objet de négociations et que cet effort supplémentaire soit réparti entre les États. Logique, mais ce n’est pas à l’ordre du jour. Ce qui est à l’ordre du jour ? Savoir si ces objectifs s’appelleront « contributions » ou « engagements », comment on les mesure, les vérifie et les comptabilise. À l’ONU, on négocie le contenant. Pas le contenu.

L’article 3 de ce texte est emblématique de son inconsistance et du danger qu’il fait naître. Les scientifiques du climat ont clairement posé les objectifs de court, moyen et long terme, ainsi que les feuilles de route, qui permettraient de rester en deçà de 2 °C d’ici à la fin du siècle. Ils préconisent de réduire de 40 à 70 % les émissions mondiales d’ici à 2050, avec un maximum atteint d’ici à 2020, et de les contenir en deçà de 44 gigatonnes de CO2 équivalent carbone (Gt CO2-eq) en 2020, 40 Gt en 2025 et 35 Gt en 2030. Aucun de ces objectifs à court et moyen terme, qui résultent des travaux du GIEC, ne sont mentionnés dans le texte. Que propose ce texte ? On ne sait pas. Peut-être un pic d’émissions pour une année à déterminer, ou des termes encore plus flous autour de la neutralité carbone, du zéro-net émissions, ou de faibles émissions. L’ONU et les négociateurs proposent donc de négocier avec le climat.

Les compagnies pétrolières, gazières et charbonnières se frottent déjà les mains

...

Pour lire le texte entier de M. Combes, aller sur le site de reporterre

Samedi 12 septembre ; de 9 h à 17 h

à la MRES ; 23 rue Gosselet à Lille

Chantier participatif pour le CLIMAT

 

 

Citoyens, syndicalistes, étudiants, habitants...

Rejoignez le CHANTIER PARTICIPATIF

 

pour des ateliers de création et d'organisation d'une grande mobilisation citoyenne du 29 novembre à Lille (et autres villes de la région...) et de la quinzaine de la COP 21 (5&6 décembre, 12 décembre)

 

Au programme de la journée :

9h-11h30 : Ateliers de création > venez avec vos idées et vos propositions

11h30-12h30 : Choix des formes et actions retenues

12h30-14h : Auberge espagnole

14h-17h : Ateliers d'organisation : mise en place technique des actions retenues

Inscriptions : http://bit.ly/1LVDj6y

 

Renseignement et infos Coalition Climat 21 : http://coalitionclimat21.org/

Auprès de la MRES : x.galand(at)mres-asso.org / l.barras(at)mres-asso.org

 

7 septembre

 

Les sauveteurs du climat contre les industries pétrolières

 

Blocages de projets polluants, marches mondiales pour le climat, campagne contre l’industrie pétrolière et gazière : les actions organisées par 350.org – un réseau de militants du climat né dans les campus nord-américains – commencent à rencontrer un succès populaire qui contredit l’ambiance de résignation face au changement climatique.

 

Leur campagne pour le désinvestissement des énergies fossiles a réussi à mobiliser une large coalition d’acteurs, allant des militants de l’action directe de la mouvance Occupy Wall Street à des investisseurs comme le fonds Rockefeller, en passant par des congrégations religieuses et des médias tel le Guardian.

 

La totalité de l’entretien :

http://www.bastamag.net/May-Boeve-350-org-Il-y-a-beaucoup-plus-de-gens-prets-a-agir-pour-le-climat-que

 

29-30-31 mai

actions « Total s’engage contre le climat »

Total fait parti de nos trois requins 2015 pour son implication dans les projets de Gaz de Schiste en Algérie.

 

Fin janvier 2015, nous avons obtenu une première victoire symbolique puisque Total a publié en catimini sur son site une information clé : « Le permis d’exploration d’Ahnet étant arrivé à échéance le 6 juin 2014, Total n’y est plus présent depuis cette date ». Désormais, nous exigeons de Total l’engagement à ne pas s’impliquer dans les projets de gaz de Schiste en Algérie.

 

https://france.attac.org/se-mobiliser/changeons-systeme-pas-climat/article/29-30-31-mai-participez-aux

 

29 mai

 

Hollande pollue la COP21 et le climat des négociations

Lire l'article de M. Combes

 

Les sponsors de la COP21

Lire la réaction de mouvements environnementalistes

 

COP 21

C'est le nom de la conférence sur les changements climatiques

Cela va se passer du 30 novembre au 11 décembre 2015

A Paris Le Bourget.

 

Pourquoi cela concerne le gaz de couche ?

Parce que l'utilisation des énergies fossiles a des effets sur les changements climatiques : si on agit contre l'exploitation du gaz de couche ou de schiste, on agit favorablement sur la problématique du climat.

Les sponsors privés de cette COP 21

 

Que du beau monde parmi les partenaires fondateurs privés ! Ils sont tous écolos à fond !

 

Carrefour : http://www.carrefour.com/fr

 

GDF Suez : http://www.gdfsuez.com/ ; va bientôt s'appeler ENGIE ... pour donner le change.

 

GENERALI : http://institutionnel.generali.fr/

 

IKEA : http://www.ikea.com/fr/fr/

 

REXEL : http://www.rexel.com/en/index.php

 

Schneider Electric : http://www.schneider-electric.com/fr/fr/

 

Avril : http://www.sofiproteol.com/ ; bien connu de la FNSEA puisque le patron du syndicat agricole est celui de sofiprotéol ; bien entendu, c'est tout ce qu'il y a de plus écologique !!!

 

SUEZ Environnement : http://www.suez-environnement.fr/

 

VEOLIA : http://www.veolia.com/fr ; bien connu de nos ami.es de l'association Eau Secours 62 !

 

epe : Entreprises Pour l'Environnement : http://www.epe-asso.org/

 

ORSE : Observatoire de la Responsabilité Sociétale des Entreprise : http://www.orse.org/